Forum de l'inclusion

Rendre lisible l'offre d'insertion des SIAE

Bonjour,

Chaque SIAE est financée pour mettre en oeuvre un projet d’insertion et chaque SIAE développe un projet qui lui propre. Telle SIAE aura plus de compétences pour accueillir des réfugiers ou des personnes qui ne parlent pas français d’autres mieux à même de traiter les questions d’addiction. Or le texte que propose la plateforme (libre et au bon vouloir de la SIAE) ne permet pas de connaitre l’offre d’insertion du territoire, ni même de filtrer sur les compétences des SIAE.

Est-ce qu’une évolution est prévue pour que l’aspect sociale soit plus prégnant et que la recherche ne se limite pas aux seuls métiers proposés qui, et en cela rien n’a changé, reste un support d’activité?

C’est plus un avis (partagé avec des collègues d’agence Pôle emploi) qu’une question.

Bien cordialement

Lionel

5 J'aimes

Je partage votre avis. L’équipe d’inclusion.beta.gouv.fr a observé qu’un % important de candidatures n’était pas traité par les employeurs. On peut penser qu’une meilleure orientation en amont des candidatures permettrait d’avoir plus de réactivité.

Aujourd’hui les SIAE ont un champ libre dans leur fiche de poste (descriptif de poste). On pourrait leur suggérer de renseigner leurs spécificité d’accompagnement dans ce champ, et voir si ça prend ? Qu’en pensez-vous ? Si êtes en relation avec des recruteurs SIAE, pourriez-vous leur suggérer ?

1 J'aime

C’est un des enjeux du partenariat avec les SIAE comprendre pourquoi les candidats proposés ne sont pas sélectionnés. Des structures jouent le jeux d’autres beaucoup moins. Et dans le refus de candidatures il y a parfois le fait que la SIAE ne sait pas traiter telle ou telle problématique sociale.
On peut essayer de les inciter à mieux renseigner le champ libre, ou l’outil peut s’adapter pour qu’il devienne, telle qu’était son ambition au début, une réelle cartographie de l’insertion. Comme d’autres entreprises sociales vont accéder à l’outil (GEIQ, EA) il est également, à mon avis, important qu’apparaissent les spécificité et différences de ces structure avec les SIAE.

5 J'aimes

Bonjour,
je me permets d’ajouter que les personnes qui ne sont pas retenues par certaines SIAE, sont peut-être celles qui sont les plus en difficultés. Ces personnes n’étant pas très « productives » et cumulant des difficultés socio-professionnelles, elles ne sont pas recrutées.
Pourquoi ? en partie parce que les SIAE subissent une pression économique de plus en plus importante pour s’auto-financer sur le marché ordinaire du travail ( sauf les ETTI pour lesquelles les aides de l’Etat ne représentent pas beaucoup de leur chiffre d’affaires).
Les SIAE ont donc tendance, malgré elles, à recruter des personnes sur les uniques critères administratifs ( RSA par exemple, car les Conseils Départementaux financent en grande partie ces postes ) et pas socio-professionnels.
Pourtant, les critères administratifs ne sont que des indicateurs de difficultés, mais loin d’être déterminant s’ils sont pris isolément.
Je ne vois rien sur la Plate-Forme ITOU comme : "difficulté de mobilité, garde d’enfant, gestion de budget, difficulté de logement, manque de projet professionnel, sur-endettement, nécessité de se réadapter à un contexte de travail d’équipe, suivre des consignes etc…, qui sont normalement des critères à travailler et à résoudre dans le cadre d’un parcours IAE.
Il y a bien sûr d’autres accompagnements qui existent en amont, quand les personnes sont malheureusement trop éloignées de l’emploi « classique ».
Mais l’IAE permet d’allier la reprise d’un travail avec la résolution de ces freins socio-professionnels.
bien cordialement
Magali

1 J'aime